Organisation territoriale

Une organisation territoriale de l’Information et de l’Orientation Professionnelle

Article 7 : Cadre institutionnel et structure support

La MIFE relève prioritairement d'une structure-support de type association Loi 1901, rassemblant les acteurs locaux de la formation et de l’emploi. Le Conseil d’administration est composé de façon paritaire et interinstitutionnelle des :
. Collectivités territoriales
. Services déconcentrés de l’État
. Partenaires socio-économiques (organisations professionnelles d’employeurs et de salariés)
. Organismes socio-éducatifs et de formation.

La MIFE peut être intégrée dans des structures ayant des missions complémentaires (EREF, CBE, Maisons de l'Emploi…), ou peut relever de services des collectivités territoriales (district, SIVOM ...), mais elle doit, dans ce cas, répondre au paritarisme pour la constitution d'un comité de pilotage.

----

Article 8 : Une organisation territoriale pertinente

----

Le champ de l'action de la MIFE peut s'exercer à l'échelon d'un département, avec des pôles délocalisés selon les besoins locaux, ou d'une zone plus restreinte, relevant d'un regroupement de communes ou d'un bassin d'emploi, en cohérence avec les politiques territoriales de formation et d'emploi.

Mise en place dans un souci de proximité et de territorialité pour une réponse globale aux besoins de guidance professionnelle et de promotion de la formation continue et des dispositifs d'emploi, les MIFE se sont structurées selon quatre schémas d'organisation, identifiés pour des raisons historiques d'implantation :

  • le modèle "Rhône-Alpes", structure associative ou service d'une collectivité territoriale identifié de façon indépendante, caractérisé par un partenariat interinstitutionnel formalisé (convention, cahier des charges).
  • le modèle "Pays de la Loire", générant un maillage du territoire départemental par des Maisons cantonales de l'emploi et de la formation, animées par une tête de réseau départemental ou régional.
  • le modèle "Maison de l'Emploi " rassemblant, au sein d'un statut  de type Groupement d'Intérêt Public ou associatif, l'ensemble des services emploi-formation : Mission Locale, MIFE, PLIE et Observatoires à l'échelon d'une zone intercommunale.
  • le modèle "Belfort" d'une MIFE intégrant une cité des Métiers, rassemblant sous un même toit, à l'échelon d'un bassin d'emploi ou d'un  département l'ensemble des partenaires impliqués dans l'information, l'orientation professionnelle et l'emploi.

----

Article 9 : La MIFE en résonance avec d'autres réseaux Consulter la liste des partenaires privilégiés des MIFE [avec liens sur sites web ]

----

A l'échelon national et régional, le réseau des MIFE est en lien avec d'autres réseaux de structures territoriales (Comités de bassin d'emploi, EREF et Maisons de l'Emploi / Alliance Villes Emploi, Cité des Métiers, CIDFF…). A l'échelon local la MIFE tisse des partenariats avec les structures d'accueil jeunes (Missions Locales, PAIO, BIJ/PIJ..), CIBC, CIDFF, Pôle Emploi, CIO, services d'accompagnement RSA, services Emploi des collectivités locales…
L'ensemble de ces réseaux ont des points communs avec le réseau des MIFE : une approche  territoriale des questions emploi-formation et de la ressource humaine.

La labélisation "Cité des Métiers" peut être attribuée aux MIFE répondant au cahier des charges de ce réseau et vice et versa.

----

Article 10 : Un personnel compétent et spécialisé dans l'accueil des adultes

----

L'action de la MIFE est animée par une équipe pluridisciplinaire de professionnels de l'orientation et de l'insertion ayant des compétences diverses dans les domaines psychologiques, socio-économiques, juridiques, psychopédagogiques, insertion et dans les relations humaines.
Le personnel de la MIFE est composé de postes de conseillers, chargés d'information, secrétariat et direction. Les conseillers sont recrutés sur la base de diplômes de niveau d'études I et II et/ou d'une expérience professionnelle dans des postes à responsabilité.

Les modalités d'accueil et d'entretien ont été adaptées à une demande diversifiée :

  • Un conseiller (équivalent temps plein) est susceptible d'accueillir en entretiens approfondis en moyenne 350 personnes par an.
  • Un chargé d’information (équivalent temps plein) reçoit en premier accueil et information en moyenne 1500 personnes par an selon la densité de population du lieu d’implantation.

----

Article 11 : Règles déontologiques : confidentialité, protection de la vie privée et droit d'accès

----

Les conseillers de la MIFE sont soumis à une obligation de réserve concernant la situation des personnes consultantes et doivent veiller à une application stricte d'une déontologie professionnelle dans le cadre de leur activité d'accueil et de guidance professionnelle personnalisée.

Dans l'exercice de ses activités, la MIFE veille à garantir l'égalité de traitement et le respect des interdictions et discriminations sanctionnées par la loi.
La MIFE prend toutes dispositions exigées par la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique aux fichiers et libertés pour accomplir les formalités nécessaires à la collecte et à l'enregistrement des informations dont elles ont besoin pour leurs prestations.

----

Article 12 : Financement des MIFE

----

La MIFE peut être financée dans le cadre des contrats de plan Etat/Région, par les collectivités locales (conseils généraux, villes, districts, communautés de communes…), par les services déconcentrés de l'Etat et par les instances européennes, ainsi que par toute autre forme de conventionnement avec des organismes (organismes mutualisateurs, OPCA, ...).

----

Article 13 : Le réseau national INTERMIFE

----

L'association INTERMIFE France rassemble les MIFE adhérentes, répondant aux critères de la charte des MIFE. Elle a pour objet de représenter le réseau, développer l'innovation dans le domaine de l'information, de l'orientation et de la communication sur la formation professionnelle continue et les dispositifs d'emploi en direction de tous les publics, d'offrir des services d'assistance, de conseil et de formation.

INTERMIFE France est co-organisateur des Universités d'Hiver de la Formation Professionnelle avec le Centre INFFO, Intercarif et la DGEFP.

Des associations Intermife régionales peuvent être créées, et utiliser le logo Intermife, en mentionnant la région d'implantation (exemple : Intermife Rhône-Alpes)

----

Conclusion

----

Face aux mutations qui traversent notre société, se confirme le besoin de nouveaux espaces de médiation et de proximité, validés par les pouvoirs publics, et susceptibles de réhabiliter les personnes, et de redéployer les créativités culturelles, sociales et économiques.

Les MIFE, par leurs pratiques éducatives et leurs modèles institutionnels, représentent une contribution efficace pour l'emploi, en s'inscrivant dans le mouvement de renouveau de l'Education permanente et de la Formation Continue qui se dessine actuellement.

----